22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 16:06

Chacun préférerait présenter des dents d’une blancheur éclatante lorsqu’un sourire lui échappe. L’hygiène irréprochable de vos dents ne dépend pas seulement d’un suivi rigoureux par votre dentiste. Vous avez également votre rôle à jouer. Celui-ci commence par un petit détail : le choix de votre brosse à dents. Votre quête doit être effectuée avec rigueur, dans la mesure où vous vous en servirez au minimum deux fois par jour. Au vu des innombrables offres présentes sur le marché, suivez le guide dans la sélection de la brosse à dents qui vous conviendra le mieux.

Identifiez l’utilisateur final de la brosse à dents

Le type de brosse à dents à prévoir varie selon la personne concernée. Cela peut être vous-même, un adulte ou les enfants. Chez les adultes, si vous avez des gencives sensibles, il faut que la brosse à dents soit dotée de poils souples et d’une tête de taille réduite. Cela facilitera ainsi l’accès aux régions les plus resserrées de leur bouche. L’important est que la brosse corresponde à la forme de la bouche à laquelle elle se destine. De cette manière, la brosse pourra nettoyer les moindres recoins sans trop de difficulté.

Si vous cherchez une brosse à dents pour un enfant, la contrainte est la même. Il faut une brosse à dents épousant la structure de sa bouche. N’hésitez pas à recourir aux brosses à dents souples à coloris variés et fabriqués en bambou. Ces modèles séduisent les enfants de par leur design et leur esthétique. De plus, ils sont conçus dans un matériau intégralement recyclable.

Durée de vie des brosses à dents

Quelles que soient les circonstances, veillez à ne pas recourir aux brosses à dents à poils durs. Les brosses à dents à poils médium conviennent principalement aux personnes n’ayant aucun problème de gencives. Les autres doivent plutôt recourir aux brosses à poils souples. Excluez également d’emblée les brosses à dents vendues au rabais. Pensées pour être écoulées rapidement au détriment de la qualité de fabrication et la durabilité, elles sont plus nuisibles qu’hygiéniques.

Les brosses à dents sont à remplacer aussitôt que vous sentez leur efficacité restreinte. Le signe indiscutable d’une brosse à dents usée est visible lorsque ses poils commencent à se courber. Il est également important d’avoir pour réflexe de remplacer sa brosse à dents suite à une maladie.

Misez sur des brosses à dents recyclables

Il existe aujourd’hui des modèles de brosses à dents 100 % écologiques. La brosse à dents en bambou infusé au charbon est par exemple totalement recyclable. Elle est fabriquée à base de bambou moso, le seul type à ne pas servir de nourriture aux pandas. Naturellement biodégradable, elle vous épargne donc le risque de polluer nos mers de plastique. Les poils infusés au charbon de bambou engagent par ailleurs une action purifiante contre les toxines. À vous les dents blanches et l’haleine irréprochable.

De manière générale, les brosses à dents recyclables en bambou moso sont à conseiller pour leur matériau de fabrication. Étant compostable, ce type de bambou est produit sans avoir à être arrosé ni nécessiter de pesticide. Pour aller jusqu’au bout de sa démarche écologique, le logo visible sur ce type de brosse est gravé par laser. Quant aux poils de la brosse, ils proviennent de dérivés d’huile de ricin. Ils sont donc totalement dépourvus d’additifs toxiques et sont, bien entendu, parfaitement recyclables.

Partager cet article

21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 10:56
Prendre soin de son bébé est l'une des expériences les plus enrichissantes que puisse vivre des parents. Avec des parfums synthétiques et des ingrédients dans de nombreux produits pour la peau et les cheveux, les bébés (et les mamans) peuvent avoir des effets indésirables, notamment une irritation cutanée, des éruptions cutanées et même des problèmes respiratoires. Heureusement, les produits de soins pour bébés naturels et sans parfum sont un moyen facile de protéger votre tout-petit.
Prendre soin de son bébé est l'une des expériences les plus enrichissantes que puisse vivre des parents. Avec des parfums synthétiques et des ingrédients dans de nombreux produits pour la peau et les cheveux, les bébés (et les mamans) peuvent avoir des effets indésirables, notamment une irritation cutanée, des éruptions cutanées et même des problèmes respiratoires. Heureusement, les produits de soins pour bébés naturels et sans parfum sont un moyen facile de protéger votre tout-petit.

Pour notre bébé, nous voulons toujours ce qu’il y a de mieux, et ce, dans tous les sens du terme. Certains parents ne comptent même pas les euros dépensés lorsqu’il s’agit d’acheter des produits pour leur bébé. Généralement, les parents ne tiennent compte que de la marque ou de la renommée d’un produit pour l’acheter. Les produits de soins naturels et bio, sont aujourd’hui les plus prisés par les jeunes parents. Pourtant, il est important de savoir que naturel ne veut pas dire sans risque pour bébé. En effet, de nombreux produits naturels et labellisés contiennent des parfums qui peuvent paraître anodins. Découvrez dans cet article, pourquoi il faut éviter le parfum dans les cosmétiques pour bébé mais aussi de porter du parfum en sa présence et bien avant sa naissance.

Ne pas se parfumer pendant la grossesse

Si vous vous êtes déjà assis à côté d'une personne qui « cocotte » le parfum, vous savez que certains parfums peuvent être si forts que vous avez l'impression que vos sens sont attaqués, une véritable agression olfactive. Les éternuements, la toux, les nausées et les maux de tête sont des réactions courantes aux produits chimiques contenus dans les parfums, comme le montre les résultats d'une étude menée par Greenpeace.

Lorsque vous analysez la liste des ingrédients présents dans les parfums conventionnels (eaux de toilettes et eaux de parfum présents en grandes surfaces mais aussi en parfumeries sélectives), vous y trouverais un cocktail détonnant : phtalates, fragrances chimiques, muscs synthétiques...

De nombreuses études scientifiques ont démontré que les phtalates peuvent provoquer des malformations congénitales chez la souris et un nombre croissant de preuves suggère que ces mêmes produits chimiques peuvent provoquer des problèmes de développement similaires chez l'Homme.

Leurs effets nocifs portent essentiellement sur la fertilité, le développement du fœtus et du nouveau-né. Ces phtalates sont également suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Les phtalates perturbent le développement des hormones, et exposer les bébés à ces produits chimiques peuvent interférer dans le bon développement du fœtus entrainant ainsi des problèmes de santé ultérieurs. Des études montrent que lorsque les jeunes garçons sont exposés aux phtalates, les niveaux de testostérone sont plus bas - tandis que pour les filles, ils peuvent provoquer une puberté précoce.

Porter du parfum autour de votre bébé est un choix personnel, mais connaître les effets peuvent vous aider à prendre votre décision. Si vous ne souhaitez pas renoncer aux bonnes odeurs, essayez d'utiliser des parfums naturels qui peuvent fournir les mêmes effluves enivrantes sans les effets secondaires toxiques pour votre bébé.

Les fragrances peuvent détruire les repères naturels de bébé

Nous avons tous été envoûtés et conquis au moins une fois par l’odeur naturelle d’un bébé. Une senteur qui résulte du mélange d’effluves naturels de la peau de bébé et d’une douceur sans égale. Mais certains parents ne résistent souvent pas à la tentation des eaux de toilette ou des produits parfumés pour enfants. C’est le cas des lingettes pour le changer, des gels pour le bain ou encore des shampoings et des crèmes.

Pourtant, il faut rappeler qu’un bébé découvre à peine le monde et son environnement. Il commence donc tout juste à utiliser ses 5 sens. L’odorat lui permet ainsi de créer des repères dans son quotidien, comme reconnaître ses parents. Et pour un bébé, savoir que ses parents sont là crée en lui une sensation plus tranquillisante et rassurante.

Il est ainsi préférable d’utiliser des produits exemptés de parfum. A titre d’exemple, un
savon doux sans parfum ou un shampoing douche sans parfum pour bébé feront l’affaire au moins pendant ses 30 premiers mois de vie.


Attention aux produits à risques

L’importance de savoir choisir les produits cosmétiques pour bébé n’est plus à rappeler. Ses sens et son organisme étant particulièrement fragiles, il est facilement confronté à des éruptions allergiques ou des irritations cutanées. Bien que nous ayons tendance à considérer les produits bio ou naturels comme plus rassurants, ils peuvent tout aussi présenter des allergènes naturels comme les huiles essentielles.

Il est donc plus qu’important de porter une attention particulière à la composition des produits à utiliser sur bébé. Pour hydrater et protéger la peau de bébé par exemple, priorisez un
lait corps bébé sans parfum ou du beurre de karité pur non raffiné. Surtout veillez à ce qu’il ne contienne ni parabène ni colorants de synthèse. Pensez surtout à choisir des produits qui ont passé des tests dermatologiques et pédiatriques. C’est le cas de la crème au zinc sans parfum pour bébé. Il ne contient en effet ni parabène, ni parfum, ni colorants de synthèse. Enfin, il  a bien sûr passé des tests dermatologique et pédiatrique.

Partager cet article

5 décembre 2019 4 05 /12 /décembre /2019 17:35
Maladie de peau assez fréquente, la couperose (rosacée) se manifeste principalement sur les peaux claires, fines et sur un terrain prédisposé (génétique). Le déclenchement des rougeurs sont souvent dû à des éléments extérieurs comme le climat (changement de températures), les UV et le nombre de bactéries présente sur la flore cutanée. Le stress et plus généralement les émotions peuvent déclencher des poussées entraînant rougeurs et sensation de chaud au visage.
Maladie de peau assez fréquente, la couperose (rosacée) se manifeste principalement sur les peaux claires, fines et sur un terrain prédisposé (génétique). Le déclenchement des rougeurs sont souvent dû à des éléments extérieurs comme le climat (changement de températures), les UV et le nombre de bactéries présente sur la flore cutanée. Le stress et plus généralement les émotions peuvent déclencher des poussées entraînant rougeurs et sensation de chaud au visage.

Couperose, rougeurs, rosacée autant de termes pour désigner ces petites veines qui apparaissent sur les joues, les ailes du nez et le menton. Elles s'accompagnent souvent de rougeurs plus ou en moins diffuses et de sensations de chaud pouvant être désagréables. Bien que cela ne représente aucun risque pour la santé, ces rougeurs sur le visage sont source de stress et engendrent un complexe social qui nuisent à la vie quotidienne. La plupart des traitements conventionnels contre la couperose incluent l'utilisation d'antibiotiques par voie orale et topiques. Ces traitements sont aujourd'hui décriés. De plus en plus de personnes envisagent la solution naturelle pour traiter la couperose. Découvrez trois méthodes naturelles, approuvées qui réduisent les rougeurs.

Couperose, de quoi parle t'on ?

Pour savoir quelle est la meilleure option pour traiter votre rosacée, vous devez d’abord savoir qu’il existe quatre sous-types différents de rosacée. Selon ce que vous avez, vous pouvez soit vous contenter d'utiliser des remèdes naturels, soit vous devez vous adresser à un médecin pour obtenir un traitement.

Sous-types 1 et 2 : Traitements naturels possibles

Ces deux sous-types de couperose se caractérisent par des rougeurs, des flushes (après un repas, après la consommation d’alcool ou de boissons chaudes ou encore lors d’un changement de température) mais aussi des petites veinules surtout sur les joues et les ailes du nez.

Le sous-type 2 se caractérise, en plus, par la présence de boutons rouges et blancs, il s'agit d'acné rosacée.

Sous-types 3 et 4 : Traitements auprès d'un médecin

Le sous-type 3, qui s'accompagne généralement de gonflement et de rétention d'eau, généralement autour du nez et le sous-type 4, qui affecte le contour des yeux, ont tendance à être plus extrêmes et peuvent être douloureux. Ceux-ci nécessitent souvent des soins médicaux, notamment des antibiotiques oraux et / ou des thérapies légères. Bien que les antibiotiques et les thérapies légères ne soient pas des traitements curatifs, ils peuvent soulager les symptômes.

Si vous avez décidé d'essayer un remède naturel après avoir identifié votre sous-type de rosacée, voici les trois plus efficaces :
 

Boire quatre tasses de café par jour diminue sensiblement le risque de développer une rosacée.
Boire quatre tasses de café par jour diminue sensiblement le risque de développer une rosacée.

Le Café

Selon une étude de l'Université de Pennsylvanie, parue en décembre 2018 la consommation quotidienne de café dosée en caféine diminuerait le risque de développer une couperose (rosacée). L'équipe a examiné et suivie pendant une quinzaine d'années près de 82000 femmes. Le résultat montre que le fait de boire quatre tasses de café par jour diminue sensiblement le risque de développer une rosacée, par rapport à une non-consommation de café. L’effet est dépendant de la dose : un bienfait se manifeste déjà avec une tasse et il atteint son maximum avec quatre tasses quotidiennement. Une précision importante relevée dans l'étude, le café doit contenir de la caféine en dose importante.

Pour l'explication : La caféine est connue pour diminuer la vasodilatation et avoir des effets vasoconstricteurs, ce qui peut potentiellement réduire le risque de couperose et de rougeurs.

Une raison de plus de continuer à boire du café : il peut être bon pour la peau.

Source : Li S, Chen ML, Drucker AM, et al. Association of Caffeine Intake and Caffeinated Coffee Consumption With Risk of Incident Rosacea in Women. JAMA Dermatol. 2018;154(12):1394–1400. https://doi.org/10.1001/jamadermatol.2018.3301

 

L'huile de graines de chanvre est reconnue en cas de couperose et de rougeurs.
L'huile de graines de chanvre est reconnue en cas de couperose et de rougeurs.

L'huile de chanvre

Il ne se passe pas une journée sans que de nouvelles études démontrent tous les bienfaits du chanvre également appelée Canabis Sativa. Le chanvre utilisé en soin cosmétique est bien différent de son lointain chanvre indien et de son THC. Cette huile de chanvre est exclusivement fabriquée pour ëtre utilisée en soin cosmétique et plus précisément en application sur le visage.

L'huile de chanvre est une huile presque miraculeuse. Riche en acides gras insaturés essentiels et en oméga 3 et 6, l’huile de chanvre participe activement à l'équilibre et à l'apaisement de la peau. L'huile de chanvre est conseillée pour les peaux sujettes aux rougeurs ainsi qu'aux peaux dévitalisées. L'huile vierge de Chanvre est composée de 18% d’acide alpha-linolénique (oméga 3) et de 60% d’acide linoléique (oméga 6), dont 4% d’acide gamma-linolénique. L’huile vierge de Chanvre se compose de 1200 ppm de tocophérols, soit 20 mg de vitamine E pour 100 grammes d’huile. Sa richesse en vitamine E assure ainsi la protection des membranes cellulaires.

Le chanvre est l'une des premières plantes domestiquées par l'Homme car on en cultive déjà 9 000 ans avant Jésus Christ. Issu de la famille des Cannabaceae, le chanvre est à l'origine utilisé pour la conception de textile. Son nom latin est Cannabis Sativa L et il est parfois localement appelé Chènevis. Il existe de nombreuses variétés de chanvre dont certaines (le chanvre indien) contiennent des taux élevés en THC (psychotropes). L'huile de chanvre bio Nadolia ne contient qu'une infime trace de THC (la teneur est inférieure 0,2%), elle est donc parfaitement autorisée.

Source : Huile de Chanvre Biologique - Une huile exceptionnelle pour apaiser les peaux sujettes aux rougeurs. https://www.nadolia.com/huile-de-chanvre-biologique-francaise-couperose-nadolia.htm
 

Originaire d'Asie, le Ginkgo Biloba est un arbre connu depuis des millénaires pour ses vertus naturelles sur l'organisme. Il contient dans ses feuilles, des ginkgosides, aux propriétés bénéfiques pour la circulation sanguine, il est d'ailleurs conseillé en cas de varices ou de couperose.
Originaire d'Asie, le Ginkgo Biloba est un arbre connu depuis des millénaires pour ses vertus naturelles sur l'organisme. Il contient dans ses feuilles, des ginkgosides, aux propriétés bénéfiques pour la circulation sanguine, il est d'ailleurs conseillé en cas de varices ou de couperose.

Les feuilles de Ginkgo Biloba

Le ginkgo (ginkgo biloba) est un arbre assez répandu dans les vastes régions tempérées de la planète. C'est un arbre au feuillage large caractérisé par une écorce lisse grisâtre et de gracieuses feuilles vert clair qui en font une plante décorative largement utilisée dans les jardins et les allées bordées d'arbres dans laquelle elle se distingue par son feuillage en éventail. Importé en Europe au milieu du XVIIIe siècle, le ginkgo est considéré comme le plus vieil arbre de la planète.

Outre une histoire millénaire et fascinante, le ginkgo possède parmi les propriétés bénéfiques la capacité de fluidifier le sang et de favoriser l'oxygénation des tissus cérébraux. Pour cette raison, il est également connu comme une « plante de la mémoire». Il est particulièrement approprié pour les étudiants et les universitaires d'améliorer les facultés cognitives au cours de l'apprentissage.

Étant également un puissant vasodilatateur, le ginkgo est un remède qui agit sur les vaisseaux sanguins en réduisant la porosité capillaire.

Sa prise en interne via un complément alimentaire en gélule permet de soulager la peau des rougeurs.

Partager cet article

5 décembre 2019 4 05 /12 /décembre /2019 17:11
Utilisée dans la pharmacopée indienne depuis des siècles, l'huile de chaulmoogra est, de nos jours, reconnue pour son usage cosmétique notamment en cas de taches sur la peau (teint non uniforme).  Très riche en acides gras saturés, elle est ainsi très nourrissante pour les peaux sèches.
Utilisée dans la pharmacopée indienne depuis des siècles, l'huile de chaulmoogra est, de nos jours, reconnue pour son usage cosmétique notamment en cas de taches sur la peau (teint non uniforme). Très riche en acides gras saturés, elle est ainsi très nourrissante pour les peaux sèches.

Connue et utilisée depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise et indienne, l’huile de chaulmoogra est l’atout beauté à avoir chez soi. Il s’agit d’une huile végétale, issue des fruits d’un arbre appelé chaulmoogra qui pousse principalement en Inde et en Chine. Depuis l’Antiquité, les Chinois et les Indiens utilisaient cette huile miraculeuse pour guérir les lésions et affections cutanées. Depuis quelques années, cette huile végétale a également trouvé sa place dans le domaine du cosmétique. Cette huile est aujourd’hui connue pour le traitement des peaux dépigmentées (à taches blanches), des peaux marquées par l’acné ou la dermatose, mais aussi des peaux sujettes aux rougeurs.

Comment est obtenue l’huile de chaulmoogra ?

Depuis des années, que ce soit en médecine ayurvédique ou en médecine chinoise, on utilisait l’huile 100 % naturelle. Aujourd’hui encore, dans le monde du cosmétique, il est préférable de privilégier une huile végétale entièrement naturelle afin de jouir et d’apprécier pleinement leurs bienfaits. En effet, utiliser une huile totalement pure et vierge permet de bénéficier entièrement de ses atouts. Vous en avez sans doute déjà fait l’expérience des formules mélangeant additifs chimiques et huiles végétales.

Pour que l’huile de chaulmoogra soit entièrement naturelle, pure et sans additif, son extraction se fait par une première pression à froid. Cette huile est ainsi obtenue par pressage et broyage des graines, un procédé qui se fait avec une meule en granit ou une presse en acier inoxydable.


Composition chimique de l’huile de chaulmoogra

À chaque huile végétale ses vertus cosmétiques et thérapeutiques, et pour le cas de l’huile de chaulmoogra, c’est sa composition qui lui confère ses bienfaits. Elle est constituée d’acides gras saturés (acide palmitique) et d’acides gras cycliques, dont l’acide chaulmoogrique (50 %), l’acide hydnocarpique (30 %) et l’acide gorlique (10 %). Ce sont ces acides gras cycliques qui font de cette huile végétale une alliée des peaux acnéiques, irritées et squameuses, tout en assainissant le tissu cutané.

Cette huile contient également de l’huile palmitique, qui protège la peau des agressions externes et qui dispose également d’atouts antibactériens efficaces. Cet agent bio agit également comme protection contre la chaleur et le froid, et préserve l’hydratation, la souplesse et le teint. Le dernier composant de l’huile de chaulmoogra, l’acide oléique, est un acide gras semblable à celui présent dans les cellules cutanées.


L’huile de chaulmoogra, le remède traditionnel contre la lèpre

Depuis des millénaires, les Indiens et les Chinois utilisaient l’huile de chaulmoogra, et même les feuilles et les fruits comestibles de l’arbre, pour guérir des maladies. Ainsi, une légende birmane raconte l’histoire d’un prince birman atteint de la lèpre, et qui fut soigné avec les feuilles et les fruits comestibles de l’arbre Kalaw. Cette huile est d’ailleurs mentionnée dans les textes ayurvédiques, dans le Rig-Veda ou encore dans le Maha-Win-Vatthu chez les Birmans.

En Chine, depuis Tchou Tan-Kin (1281 – 1358), le chaulmoogra est utilisé pour la première fois pour guérir la lèpre. Au 17e siècle, Li Che-Tchen améliora sa formule en y ajoutant des feuilles de sophora du Japon et en les préparant sous forme de grosses pilules, pour traiter la gale, la lèpre et la syphilis. C’est en 1854 que le chaulmoogra fut introduit dans la médecine. En 1881, sous le nom d’« acide gynocardique », il est utilisé pour le soin de l’eczéma, de la lèpre, du psoriasis et du lupus.


Une huile miraculeuse pour la peau

Grâce à sa forte concentration en acide hydnocarpique, chaulmoogrique et gorlique, l’huile de chaulmoogra se dote de propriétés anti-mycobactériennes et antibactériennes. De fait, cette huile végétale agit sur les peaux infectées, irritées ou présentant des problèmes de pigmentation.

On confère à cette huile de nombreuses propriétés bénéfiques pour la peau, à savoir :

  • Un apaisant pour les peaux abîmées et irritées
  • Une action antibactérienne
  • Des effets antimycosiques
  • Un effet anti-inflammatoire
  • Un effet équilibrant la pigmentation de la peau
  • Un ralentissement de la desquamation cutanée
  • Des actions sur les surcharges adipeuses…

Cette huile est également efficace pour réduire la cellulite grâce à son action favorisant la lipolyse. Ses effets assouplissant et drainant aident également à l’élimination des surcharges de graisses sous-cutanées. De fait, la peau est plus ferme et plus élastique, empêchant ainsi la formation de la peau d’orange.

> Cliquez ici pour acheter de l'huile de Chaulmoogra 100% naturelle

 

Huile de Chaulmoogra de Nadolia
Huile de Chaulmoogra de Nadolia

Partager cet article

25 octobre 2019 5 25 /10 /octobre /2019 13:52
Reflet de l'âme mais surtout reflet de notre état de santé, les yeux sont de véritables marqueurs du temps et de la fatigue. En prendre soin est donc très important pour retrouver un regard serein et reposé.
Reflet de l'âme mais surtout reflet de notre état de santé, les yeux sont de véritables marqueurs du temps et de la fatigue. En prendre soin est donc très important pour retrouver un regard serein et reposé.

Parmi tout ce qui empêche un regard lumineux et un visage éclatant, les cernes et poches sous les yeux sont incontournables. Fatigue, stress, sommeil court et vous avez la garantie d’avoir au réveil des poches sous vos yeux. Cependant, pour certains cas particuliers, les cernes et poches sous les yeux sont dues à des facteurs génétiques. À long terme, une meilleure hygiène de vie devrait vous aider à éviter ces poches désagréables. Mais à court terme, il existe des méthodes et de petites astuces pour se défaire de ces désagréments esthétiques. Lisez ce qui suit pour retrouver rapidement un regard pétillant et lumineux, en atténuant les poches et cernes.

Pourquoi ces poches et cernes sous les yeux ?

Les poches et cernes sont des réactions biologiques de notre organisme. D’une part, elles indiquent un excès de fatigue ou de stress. Plus exactement, c’est le résultat du ralentissement de la circulation lymphatique, ce qui bloque le drainage. De ce fait, le muscle et la peau se relâchent et laissent la graisse s’y installer. Ce processus naturel se déclenche quand notre corps est en proie à la fatigue et au stress. Cela arrive également lorsque les yeux sont épuisés faute de sommeil ou à cause d’une exposition prolongée devant un écran.

D’autre part, la génétique joue aussi un certain rôle dans l’apparition des cernes et des poches. Certaines personnes sont plus prédisposées à en avoir par rapport à d’autres. À moins de subir une intervention chirurgicale, les cernes ne peuvent disparaitre totalement dans ce genre de cas. Par contre, plusieurs astuces permettent d’atténuer les cernes ou d’éviter d’en avoir. Il est aussi à prévoir de prendre de bonnes nuits de sommeil, consommer moins de sel, moins d’alcool et de tabac…  En somme, adopter une meilleure hygiène de vie permettra d’éviter les cernes et les poches sous les yeux.

Moins de poches grâce aux masques froids

Parmi les solutions particulièrement efficaces, le froid est sans nul doute la meilleure manière de se défaire des yeux gonflés. L’idée est simple : placer des glaçons sur les yeux en les installant dans un mouchoir ou un torchon. À défaut de glaçons, vous pouvez également les remplacer avec deux petites cuillères mises préalablement dans le réfrigérateur. Il est également envisageable d’utiliser des rondelles de légumes qui permettront en même temps de nourrir votre peau. C’est le cas par exemple des concombres qui ont des propriétés anti-inflammatoires, les rendant efficaces contre la congestion des yeux.

Le masque froid contour des yeux agit exactement dans ce sens. Contenant un gel qui garde assez longtemps l’effet froid, ce masque se place au réfrigérateur avant chaque utilisation. Directement, dès son application, vous ressentez une sensation de fraicheur et de bien-être. De plus, il peut s’utiliser en compléments d’autres produits anti-cernes ou anti-poches.

Adoptez une routine beauté anticernes

Mais même avec des poches et compresses froides tous les matins, il serait encore difficile d’éliminer complètement les cernes naturellement. Aussi, pour avoir un visage entièrement pétillant et un regard totalement lumineux, adaptez vos soins. La première chose à faire est d’apporter au contour de vos yeux un soin permettant de revitaliser la peau. Certaines personnes utilisent comme soin une eau à base de thé vert, un actif naturellement riche en anti oxydant. Il existe également d’autres actifs et produits qui aident à faire s’estomper les cernes et poches sous les yeux.

L’eau florale de bleuet en fait partie. Elle permet de calmer et d’apaiser les yeux cernés. En l’appliquant matin et soir dans votre routine beauté, elle agit en tant qu’astringent et décongestionnant. Cette eau florale s’utilise sur une peau bien démaquillée et nettoyée. Pour sublimer son effet, il sera possible d’ajouter un maquillage anticernes, mais pas n’importe lequel. Choisissez plutôt un anti-cernes bio avec un effet nude.

Partager cet article

22 octobre 2019 2 22 /10 /octobre /2019 13:05
Prendre soin de ses lèvres en cas d'herpès est nécessaire. L'hydratation est le premier geste à avoir pour lutter contre les boutons de fièvre.
Prendre soin de ses lèvres en cas d'herpès est nécessaire. L'hydratation est le premier geste à avoir pour lutter contre les boutons de fièvre.

L'herpès labial aussi appelé bouton de fièvre est une maladie fréquente et contagieuse. Elle se transmet par contact direct. L'herpès labial est provoquée par un virus. Focus sur cette maladie visuellement handicapante.

Les causes de l’herpès labial

La cause directe de l’herpès labial est un virus. Il peut s’agir des VHS-1 ou VHS-2 pour virus de l’herpès simplex de type 1 ou 2. Le second type est plus fréquemment impliqué dans l’herpès génital, mais en de rares cas, il peut aussi causer l’herpès labial. Concrètement, la maladie se présente sous la forme de boutons sur les contours de l’oreille, sur une joue ou dans les narines. Ces cloques sont douloureuses et peuvent également prendre place aux alentours des lèvres ou du menton.

L’herpès labial dû au VHS-1 est le plus courant, et il survient le plus souvent dès le jeune âge. Il a cependant la particularité de ne provoquer véritablement aucun symptôme chez le patient, dans la plupart des cas. L’herpès labial, bien que bénin, touche jusqu’à 90 % de la population, en fonction de la région du monde concernée.

L’herpès labial, est-ce contagieux ?

Le virus VHS-1 se dissimule dans les ganglions, vers le bas du crâne. Ils y demeurent à vie, une fois que l’on a été infecté une première fois. Toute personne n’ayant jamais contracté l’herpès labial court un risque de contamination si elle entre en contact avec un porteur du virus. C’est une fois le bouton de fièvre percé que les risques de contagions sont les plus élevés. Toucher directement ou indirectement ces cloques à travers des ustensiles (cuillères, verres, chiffons…) est l’assurance d’une transmission du virus. L’incubation du virus se fait de 1 à 6 jours. Avant même l’apparition de ces symptômes extérieurs, le virus se transmet également par la salive. Il en est de même pour les attouchements sexuels. À ce titre, l’herpès labial peut engendrer un herpès génital en cas de contacts buccaux/génitaux. C'est pour cela qu'il est déconseillé de percer un bouton de fièvre.

Une fois les cloques asséchées, elles perdent leur caractère contagieux. Certains facteurs peuvent néanmoins refaire apparaître des boutons d’herpès aux mêmes endroits où ils sont apparus auparavant. En effet, une surexposition au soleil, un excès de fatigue ou une fièvre peuvent ranimer le virus. Le retour de ces boutons n’est cependant pas systématique. Certains porteurs du virus n’en subiront plus jamais les effets, là où d’autres y seront confrontés annuellement, voire plus. Un cas plus rare est celui de la contagion d’une partie du corps à une autre. À titre d’exemple, cela arrive si une personne infectée touche des doigts l’un de ses boutons crevés, puis ses yeux. Un risque de développer une conjonctivite se présente alors. De même, des lésions au niveau des doigts peuvent survenir.

Avoir de l’herpès labial pendant la grossesse, est-ce grave ?

L’infection du fœtus est un risque s’il y a contact sexuel durant la grossesse. Plus spécifiquement, il y a un risque si le partenaire atteint d’herpès labial touche le sexe de la mère par contact bucco-génital. Mais ce risque demeure peu élevé. Malgré tout, il est particulièrement dangereux si c’est la première fois que la mère est contaminée. En cas d’herpès génital de la mère, cela doit être pris en charge sans attendre, avant et durant l’accouchement. Si la mère a effectivement contracté l’herpès génital suite à un contact bucco-génital avec son partenaire atteint d’herpès labial, il est probable que l’accouchement doive se faire par césarienne. Cette précaution sera nécessaire pour éliminer tout danger d’infection du bébé, et cela, même si le risque est assez faible.

Le risque d’infection chez le nouveau-né est élevé, car les défenses de son corps sont encore réduites. Si le nourrisson venait à être atteint, il risquerait de développer des troubles neurologiques. La prudence est donc de rigueur dans les jours qui suivent la naissance lors des visites de l'entourage à la maternité ou à la maison.

Traiter naturellement l’herpès labial

Il existe divers traitements destinés aux soins de l’herpès labial. L’application de lait, de citron, de bicarbonate ou d’eau salée est connue, mais au-delà, certains produits bios sont particulièrement efficaces. Le baume à lèvres au Tea Tree, par exemple, opère une action hydratante, réparatrice et protectrice en cas d’herpès. Il sert à la fois en prévention contre l’apparition des cloques et pour le traitement, maintenant ainsi l’élasticité de vos lèvres. Le Tea Tree est également décliné sous forme d’huile essentielle de Mélaleuca en flacon. En plus de servir au traitement de l’herpès labial, cette huile essentielle est aussi efficace contre les problèmes de circulation, les piqûres d’insectes ou les coups de soleil.

Partager cet article

21 octobre 2019 1 21 /10 /octobre /2019 09:22
Originaire d'Inde, l'huile de moringa est une huile bienfaitrice des peaux en quête de réconfort. Riche en vitamines, l'huile de moringa est bien plus qu'une huile de beauté, c'est une véritable huile de soin.
Originaire d'Inde, l'huile de moringa est une huile bienfaitrice des peaux en quête de réconfort. Riche en vitamines, l'huile de moringa est bien plus qu'une huile de beauté, c'est une véritable huile de soin.

Le moringa oleifera est un arbre tropical cultivé dans plus de 82 pays dans le monde. Il est aussi appelé « arbre miracle » et résiste aux sécheresses, y compris les plus sévères. Cette plante alimentaire originaire de l’Inde est impressionnante pour ses effets naturels. La médecine ayurvédique, vieille de 5 000 ans, recourt aux vertus de chaque partie du moringa, des racines jusqu’aux fleurs. Servant de soins préventifs pour quelques 300 maladies différentes, la plupart des bienfaits de l’huile de moringa sont prouvées scientifiquement. Aujourd’hui, cette huile bio figure parmi les huiles végétales les plus recherchées en industrie cosmétique pour ses apports cutanés. Focus sur cette huile bienfaitrice des peaux qui souffrent.

Comment est fabriquée l’huile de moringa ?

La pression à froid est le meilleur procédé pour garantir la qualité des huiles végétales. L’huile de moringa est ainsi obtenue par pressage et broyage des graines. Ce procédé est réalisé soit dans des meules en granit, soit à l’aide de presses en acier inoxydable. Le pressage à froid nécessite du temps, car la température doit être contrôlée. Le processus de pressage et de meulage produit ainsi de la chaleur par friction. Cependant la température ne doit pas dépasser les 49°C, afin que l’huile soit considérée comme étant pressée à froid. Les basses températures sont encore plus propices pour obtenir une huile de qualité.

Le procédé de pressage à froid préserve simultanément la saveur, l’arôme et la valeur nutritionnelle de l’huile de moringa. C’est ainsi que sont conservés les précieux antioxydants et nutriments. À titre de référence, 1 kg de graines donne environ 120 ml d’huile de moringa pressée à froid. La forte demande du marché et la faible production de cette huile miracle ont un prix. Heureusement, ses nombreuses vertus le compensent certainement.

Quelles sont les vertus cutanées de l’huile de moringa ?

En tout, le moringa contient 90 types de nutriments, 46 actifs antioxydants et protéines, ainsi que 36 agents anti-inflammatoires. L’un des avantages de l’huile de moringa bio est sa richesse en cytokinine et en zéatine, de puissantes hormones végétales. Elles favorisent la croissance des cellules de la peau et retardent le vieillissement. Pour cela, elles soutiennent et nourrissent le tissu cellulaire.

L’huile de moringa est avant tout une huile légère et émolliente, aux vertus hydratantes. Elle s’étale facilement sur la peau sans laisser de résidus gras. Sa haute résistance à l’oxydation en fait un composant-clé dans la formulation de soins réparateurs pour peaux fragiles et sensibles. On la trouve dans les beurres pour le corps, lotions pour la peau, savons, crèmes du visage, hydratants et produits capillaires. Elle peut également être utilisée comme mélange dans des huiles de massage, associée à des applications d’aromathérapie.

Utiliser l’huile de moringa en cas de psoriasis ou d’eczéma

Trois propriétés fondamentales sont reconnues parmi les effets de l’huile de moringa sur la peau. Premièrement, la reconstruction des lipides de l’épiderme, puis la régénération du tissu cellulaire et enfin la régulation du pH cutané. Ces vertus font de cette huile végétale une référence pour apaiser et cicatriser les peaux souffrant de psoriasis ou d’eczéma. Ces soins nécessitent à la fois l’apport de nutriments et les effets de puissants antioxydants retrouvés dans l’huile de moringa. Ces actifs sont associés à une importante teneur en acide oléique (plus de 72 %). Celle-ci a pour rôle de garantir la pénétration des nutriments essentiels dans les tissus cellulaires de la peau du visage. Elle renforce ainsi leur santé globale.

Bien choisir son huile de moringa

L’huile de moringa est adaptée à tous les types de peaux. Ces quelques précisions devraient néanmoins vous aider à choisir le produit le mieux approprié :

  • Choisissez une huile de moringa bio issue d’une première pression à froid ;
  • Privilégiez une huile de moringa pure et non désodorisée, évitez celles qui sont formulées avec d'autres ingrédients ;
  • Choisissez une huile de moringa dont le contenant est en verre, essentiel pour la préserver des effets du plastique et c'est bon pour la planète ;
  • Préférez une huile de moringa dont les graines viennent du nord de l'Inde pour respecter l’endémicité de l'arbre.
  • Une fois utilisée, l’huile de moringa doit être stockée à l’abri de la chaleur et de la lumière.
  • Optez pour les petites contenances afin de ne pas les garder trop longtemps, au risque de rancir l’huile.

> Découvrez l'Huile de Moringa Bio de Nadolia.

Partager cet article

5 septembre 2019 4 05 /09 /septembre /2019 14:27
Pendant la grossesse, le volume des seins augmente considérablement. Ne négligez surtout pas votre poitrine. Au contraire, il faut la chouchouter.
Pendant la grossesse, le volume des seins augmente considérablement. Ne négligez surtout pas votre poitrine. Au contraire, il faut la chouchouter.

Vous êtes enceinte et vos seins vous grattent ? Pas de panique, c’est tout à fait normal. Durant votre grossesse, vous devez prendre soin de votre poitrine, pour ne pas être sujette à des démangeaisons insupportables et, bien entendu, ne pas vous retrouver avec des seins tombants après.

Les différentes causes possibles des démangeaisons

Pendant la grossesse, le volume des seins augmente considérablement. Ne négligez surtout pas votre poitrine. Au contraire, il faut la chouchouter. Lorsque l’on tombe enceinte, le corps connaît une étonnante transformation, autant en profondeur qu’en surface. L’évolution des seins est sans doute le changement physique le plus visible, et ce, dès le début de la grossesse. Ceux-ci prennent du volume, deviennent plus durs et s’arrondissent. Sachez qu’ils peuvent chacun peser jusqu’à 200 g de plus ! De quoi faire le bonheur de papa, mais pas toujours celui de maman. Une hypersécrétion hormonale et l’hypertrophie de la glande mammaire les font enfler, et un taux d’œstrogènes plus élevé les rend sensibles. Chez certaines femmes, des veines bleutées font leur apparition, et l’auréole du mamelon, lui s’étend. Par contre, il y a une gêne que toutes ressentiront à un moment donné de la grossesse : des démangeaisons aux seins. La dilatation des vaisseaux sanguins, un mauvais fonctionnement du foie, ainsi qu'une peau sèche peuvent être à l’origine de cette sensation irritante. Bien souvent, les futures mères se retrouvent avec une envie irrépréhensible de se gratter la peau.

Les frottements avec un tissu peuvent provoquer d’importantes démangeaisons. Des seins qui grattent peuvent être la conséquence d’une réaction allergique à un détergent, un déodorant ou d'autres produits entrant en contact direct avec la peau. Privilégiez toujours les savons doux et naturels pour le nettoyage des vêtements. C’est une précaution très importante à prendre, pendant la grossesse, mais aussi quand le bébé va naître. De telles irritations et allergies peuvent être soulagées grâce à l’huile d’avocat ou de macadamia.

Des solutions naturelles efficaces

Lorsque vos seins vous démangent, n’attendez pas de souffrir le martyre avant d’agir. Si votre peau est naturellement sèche, appliquez quotidiennement du beurre de karité BIO sur votre poitrine. En effet, ce produit est largement reconnu pour ses propriétés adoucissantes et nourrissantes. Il réhydrate instantanément les peaux les plus sensibles et sèches, sans les agresser. Étant riche en vitamines A, E et F, mais aussi en acides gras, le beurre de karité permet également de lutter contre l’apparition des vergetures. L’huile d’avocat est un remède naturel, possédant les mêmes propriétés. Une application quotidienne, suivie d’un léger massage permettra une pénétration en profondeur du produit. Si vous appréciez l’huile de macadamia, sachez qu’elle est très efficace contre les cicatrices. Vous pourrez l’utiliser à titre préventif, mais aussi pour estomper les vergetures. Il se présente en flacon à pompe et peut être utilisé tous les jours comme huile de beauté et de soins. Préférez toujours les cures naturelles, car elles sont hypoallergéniques et ne risquent pas de provoquer des conséquences néfastes sur votre bébé.

Il n’y a pas que les produits à appliquer qui sont efficaces pour combattre les démangeaisons de la poitrine. Si vous avez peur d’oublier d’apposer votre huile de soin ou beurre de karité, optez pour le gel douche sans parfum de la marque Urtekram. Ce produit est parfaitement adapté aux peaux sensibles et réactives.

Découvrez une gamme naturelle 100% pour femme enceinte et allaitante

Extrêmement exigeant sur la formulation, tous les soins Daylily sont développés spécifiquement pour la femme enceinte et la jeune maman, avec des ingrédients respectueux de votre santé mais aussi de celle de votre bébé. Ainsi, ils peuvent être utilisés dès le 1er mois de grossesse. Ils sont également hypoallergéniques et conviennent aux peaux sensibles. Les soins Daylily contiennent un maximum d’ingrédients d’origine naturelle. Par ailleurs, plus de 40 ingrédients non recommandés ou sujets à caution pour les femmes enceintes et les jeunes mamans ont été écartés des formules.

Partager cet article

22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 08:18
Limiter la repousse de poils entre deux épilations, un doux rêve ? Non, c'est possible avec l'huile de souchet et l'huile essentielle de sauge. Découvrez comment garder une peau nickel le plus longtemps possible...
Limiter la repousse de poils entre deux épilations, un doux rêve ? Non, c'est possible avec l'huile de souchet et l'huile essentielle de sauge. Découvrez comment garder une peau nickel le plus longtemps possible...

Si les poils vous horripilent, si les épilations ou les rasages irritent votre peau et si vous trouvez que vos poils poussent trop vite et sont trop dur...découvrez cette huile des secrets de beauté des femmes orientales : l'huile de souchet.

Quasi méconnue en Occident, l'huile de souchet est pourtant très connue au Maghreb. Elle trouve d'ailleurs son origine sur le continent Africain. Elle est utilisée aussi bien en cosmétique qu'en alimentaire. Également appelée noix tigrée (tiger nut), le souchet est souvent consommé comme une friandise au Maroc. Cette belle plante peut mesurer jusqu'à 40 centimètres de haut et possède des racines (tubercules) aux propriétés cosmétiques indéniables.

Une huile de beauté pas comme les autres

Naturellement riche en Vitamine E (Antioxydant naturel) et en Phytostérols (réduisent les inflammations et possèdent des actions cicatrisantes et réparatrices exceptionnelles), elle protège la peau du vieillissement prématuré, améliore l'élasticité et lui procure douceur et souplesse. Elle est indiquée en cas d'eczéma, de psoriasis ou bien encore de desquamations.

Une huile qui limite la repousse du poil

Utilisée au Maghreb depuis des siècles pour ses vertus anti repousse de poils, l'huile de souchet est l'huile par excellence post-épilatoire. Elle apaise et répare la peau avec une épilation ou un rasage. Elle peut s'appliquer sur tout le corps et le visage et peut être même appliquée par les messieurs. Pour optimiser ses effets anti repousse de poils, n'hésitez pas à rajouter quelques gouttes d'huile essentielle de sauge.

En version fluide, le lait Visage et Corps est aussi un soin anti-repousse du poil

Une association unique pour lutter contre la repousse du poil et hydrater votre peau en un seul geste. Bien que l'épilation (ou le rasage) est un moment "à soi", elle devient une corvée lorsqu'elle est rapprochée. Formulé pour ralentir la repousse du poil et diminuer la pilosité, ce lait Visage et Corps anti-repousse ralentit de manière spectaculaire la repousse des poils et apporte à votre peau une dose d'hydratation pour un apaisement instantanée.

Partager cet article

11 juillet 2019 4 11 /07 /juillet /2019 14:43
Naturellement présent dans l'organisme, la quantité d'acide hyaluronique diminue avec l'âge favorisant ainsi les rides et autres signes de vieillesse. Pour éviter le relâchement cutané, il est important de choisir les meilleurs produits anti-âge et surtout adaptés à sa peau.
Naturellement présent dans l'organisme, la quantité d'acide hyaluronique diminue avec l'âge favorisant ainsi les rides et autres signes de vieillesse. Pour éviter le relâchement cutané, il est important de choisir les meilleurs produits anti-âge et surtout adaptés à sa peau.

Notre peau vieillit différemment selon des facteurs que nous ne contrôlons pas toujours, notamment notre génétique ou notre mode de vie. Nous constatons ainsi au fil des ans que la peau perd naturellement en fermeté et en tonicité, en particulier à travers celle du visage. Une peau lisse, tendre et claire, laisse ainsi place aux rides et un teint dont l’éclat diminue petit à petit. Malgré tout, ce processus peut être influencé grâce à des éléments extérieurs, avec lesquels nous pouvons agir afin d’obtenir une certaine apparence et un caractère spécifique à la peau mature. Voici quelques notions sur les traits propres à ce type de peau, ainsi qu’un guide succinct des soins essentiels pour lui redonner toute sa fermeté et sa tonicité.

Perte de fermeté et manque de tonicité d’une peau mature, pourquoi ?

Le qualificatif « mature » traduit généralement l’état d’une peau qui laisse apparaître les signes du temps. Une peau mature présente alors des caractéristiques propres au vieillissement cutané et à certains troubles de nature dermatologique. Une perte d’élasticité et une baisse d’éclat de la peau s’affichent alors. Il faut savoir que la peau devient plus fragile vers l’âge de 45 ans puisque le renouvellement cellulaire commence à ralentir. À cet âge, les cellules du derme qui fournissent le collagène et l’élastine s’affaiblissent de manière progressive. Ainsi se déclenchent les symptômes courants d’une peau sèche et d’un relâchement cutané.

Par la même occasion, les rides s’accentuent et la peau s’amincit. En vieillissant, la capacité naturelle de la peau à produire de l’acide hyaluronique est inévitablement en déclin. Notons que sa fonction principale est celle de maintenir l’hydratation de la peau. Enfin, la fabrication de mélanocytes – cellules responsables de la pigmentation et de la protection de la peau contre les UV – est perturbée. Ici débute la manifestation des taches brunes.

Rides installées, ridules, rides d’expression : comment faire la différence ?

Les rides installées, les rides d’expression et les ridules sont toutes des effets naturels du vieillissement cutané. Celles-ci peuvent être prématurées ou non, et restent souvent indésirables.

Les « rides installées » sont des sillons bien visibles et parfois profonds qui se forment après l’apparition des premières rides. Elles signalent l’accentuation du vieillissement cutané lorsque la synthèse des lipides sur la peau diminue. Parmi les plus connues figurent la ride du lion, les sillons nasogéniens ou les rides de la marionnette.

Par « ridules », on entend plutôt les petits sillons peu profonds qui apparaissent assez tôt à la surface de la peau. Le contour des yeux est la zone la plus touchée, là où la peau est plus fine et demeure sensible. Les ridules sont le plus souvent liées à une peau sèche, dont l’origine est une exposition excessive au soleil et sans protection.

Puis apparaissent les « rides d’expression » qui se manifestent vers l’âge de 30 ans. Elles sont les conséquences directes du ralentissement de la fabrication de sébum. Ce sont celles qui façonnent le visage au fil du temps.

Peau mature : redonner de la fermeté et de la tonicité au visage

Dans cette optique, limiter le tabac, adopter une alimentation saine et équilibrée, et profiter d’un bon sommeil peuvent constituer des moyens de prévention. Mais il existe surtout des soins adaptés à l’état et à la sensibilité de la peau du visage qui peuvent lui redonner toute sa fermeté et sa tonicité. En accompagnement au processus de vieillissement cutané, ils permettent à la peau de se sentir mieux.

Protéger la peau des effets du soleil est l’étape la plus importante afin de prévenir les symptômes du vieillissement prématuré de la peau. Notez que, même sous un ciel nuageux, les rayons UV agissent sur la peau. Les formules de protection solaire du visage sont ainsi vivement conseillées.

Ensuite, une bonne routine de soins de la peau du visage constitue une phase essentielle pour traiter les signes du vieillissement. Pour tous types de peaux, même les plus sensibles, il existe deux types de sérum, parfaits pour prévenir et ralentir les signes de vieillesse : le sérum éclat confort à base d’acide hyaluronique et le sérum miraculeux jeunesse et éclat. Ces deux sérums sont reconnus autant pour l’efficacité que la rapidité des effets de leurs principes actifs, régénérants et anti-âge, pour la fermeté de la peau du visage.

Pour les rides et ridules en particulier, on peut les traiter facilement grâce à des crèmes émollientes, notamment la crème anti-âge souplesse et éclat ou la crème de modelage au germe de blé. La crème anti-âge est composée d’actifs naturels ayant pour effet de stimuler et de restructurer directement la peau mature du visage, et en particulier les parties les plus sensibles, sèches et déshydratées. La crème de modelage, quant à elle, ravive la production de collagène et d’élastine pour un effet immédiat sur la tonicité de la peau du visage.

Si vous prévoyez des séances personnelles de soins, l’usage d’une ventouse visage anti-rides ou d’un rouleau de massage facial en jade rose est assez profitable sur une peau mature du visage. En un seul geste, l’effet éclatant de jeunesse peut être retrouvé. Rides et traits se trouvent atténués en quelques minutes d’utilisation à peine.

Enfin, certaines huiles végétales contiennent des principes actifs chargés de décrisper les tensions de la peau mature du visage liées au processus de vieillissement cutané. Comme soin anti-âge, l’huile de pépins de figues de Barbarie bio est certainement la bienvenue. Cette huile riche en vitamine E est un excellent réparateur, mais également un authentique protecteur de la peau du visage contre les radicaux libres.

Partager cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog d'inenuy.fr par Alison, conseillère experte en beauté naturelle
  • : Trait d'union avec le site inenuy.fr, ce blog se veut avant toute chose informatif. Découvrez des astuces et de nombreux conseils pour vous aider au quotidien pour avoir une belle peau avec des produits bio et naturels. Ce blog est alimenté régulièrement par Alison, conseillère experte en beauté naturelle. Avec plus de 10 ans d'expérience dans l'univers de la cosmétique bio, l'aromathérapie et la naturopathie, Alison vous conseille et vous apporte son regard d'expert en toute bienfaisance.
  • Contact

Retrouvez Tous Les Produits